CERC - Canada Research Chair in Remote Sensing of Canada’s New Arctic Frontier

À propos de cette CERC

Introduction Résumé Objectifs Outils Références

introduction

De nos jours, les écosystèmes marins arctiques subissent des perturbations majeures dans leurs propriétés les plus fondamentales: la couverture de glace, la lumière, les nutriments et la température. Ces perturbations sont déjà à l'origine de changements majeurs dans la structure des écosystèmes et des services de certaines régions subarctiques et arctiques (la mer de Béring par exemple, Grebmeier et al. 2006). Ces impacts affectant les niveaux supérieurs de la chaine alimentaire, engendreront des conséquences inéluctables sur la culture et le mode de vie des collectivités du Nord. De ce fait, la communauté scientifique est confrontée à ce défi primordial de documenter et de prédire (1) l'évolution des écosystèmes marins, (2) le sort de la faune et sa flore associée, (3) les modifications dans les flux de carbone et dans le transfert d'énergie à travers les niveaux trophiques et (4) les changements dans les services fournis par les écosystèmes arctiques marins résultant du changement climatique et de l'industrialisation.

Le programme de recherche de la CERC a pour mission de relever ce défi en:

  • appliquant les dernières avancées scientifiques en matière de télédétection, associées à des expéditions océanographiques, afin de détecter et de suivre les réponses des écosystèmes marins arctiques à la variabilité et aux changements climatiques ;
  • développant des modèles de diagnostic et de prédiction des écosystèmes marins arctiques ;
  • perfectionnant le déploiement dans les mers couvertes de glace de nouvelles technologies telles que les flotteurs-profileurs et les véhicules autonomes sous-marins;
  • concevant un système d'archivage intégralement géoréférencé pour favoriser la synthèse et la diffusion aux instances décisionnelles de notre compréhension scientifique des écosystèmes marins arctiques et de leur sort.